Les axes d'autoévaluation pour l'obtention du label Étape 4

Trois ans après l'obtention du label Étape 3, le porteur de projet a la possibilité de se porter candidat pour l'obtention du label Étape 4.

La quatrième étape du label ÉcoQuartier vient reconnaître la mise en place d'un dispositif d'évaluation continue et la tenue des objectifs dans le temps.

Le porteur de projet peut définir les champs de l'évaluation qu'il considère comme prioritaires. L'appropriation du quartier par les habitants et les gestionnaires doit être mise en place pour l'obtention de l'étape 4. Enfin, le porteur de projet démontre que la réalisation de son aménagement a eu un effet levier sur l'aménagement durable de son territoire ou au-delà.

Afin d'accompagner les porteurs de projet dans cette démarche d'auto-évaluation, un Référentiel national pour l'évaluation des ÉcoQuartiers est proposé.

Consulter ou télécharger le Référentiel national pour l'évaluation des ÉcoQuartiers

Le label ÉcoQuartier – étape 4 est délivré par la Commission nationale ÉcoQuartier sur proposition de la commission régionale, à partir des conclusions de deux experts missionnés par la DGALN.


Axes d'autoévaluation

Introduction Vie de l'ÉcoQuartier - Les faits marquants
Axe 1 Évaluation des objectifs prioritaires du projet
Axe 2 Retour des habitants et des usagers
Axe 3 Retour des gestionnaires du quartier
Axe 4 Effet levier de l'ÉcoQuartier

Introduction
Vie de l'ÉcoQuartier - Les faits marquants


Vous avez au moins 3 ans de recul après la livraison et l'arrivée dans le quartier des premiers habitants et usagers (commerçants, professionnels…). Quels ont été les événements marquants et les principales nouvelles actions mises en œuvre dans le quartier ? Comment vous êtes-vous saisis des recommandations faites au cours du processus de labellisation étape 3 ?