ÉcoQuartier

Andromède

Lieu Blagnac (31)

OpérationExtension maîtrisée

ContextePériphérie

Description

Andromède, le premier écoquartier de Toulouse Métropole

  • Quelle est l’origine du projet ? Le quartier Andromède fait partie du programme d’aménagement Constellation lancé par Toulouse Métropole en 2001 pour répondre au développement économique et démographique du nord-ouest toulousain. Un développement exceptionnel qui s’est accéléré avec la réalisation du programme industriel de l’A380. Dans ce contexte de forte expansion, il s’avérait indispensable de trouver de nouvelles opportunités d’aménagement. 500ha ont ainsi été mis au service du développement local, dans le cadre du programme Constellation. Ce programme d’aménagement cohérent et mixte portait sur trois sites proches les uns des autres, situés au nord-ouest de Toulouse :

AéroConstellation ZAC de 260 ha entièrement dédiée aux activités aéronautiques, elle a permis d’accueillir l’usine d’assemblage de l’Airbus A380, le site d’Air France Industries (maintenance des avions) ou encore Daher. Dès l’origine, elle fut certifiée ISO 14001.

Monges-Croix du Sud ZAC mixte de 57 ha située sur la commune voisine de Cornebarrieu. Confié à l’urbaniste Bruno Fortier et au paysagiste Michel Desvigne, son programme urbain prévoit dès 2004 l’accueil de logements bioclimatiques, dont 20% de type social, d’équipements publics et d’un petit pôle commercial, avec, au cœur, un parc de 8 ha exemplaire pour sa conception paysagère et durable. Enfin, Andromède, une ZAC mixte de 210 ha située sur les communes de Blagnac et Beauzelle.

Andromède Lors de son lancement en 2002, Andromède est l’un des premiers et des plus grands programmes d’aménagement de France à s’engager sur la voie du développement durable. La SEM Constellation (devenue OPPIDEA en 2011) est l’aménageur du site pour Toulouse Métropole. Dès la phase de conception – avant le décret de juillet 2005 – Toulouse Métropole, Blagnac, Beauzelle et la SEM décident de s’appuyer sur un assistant à maîtrise d’ouvrage Développement Durable : ils retiennent la société CRP Consulting. De par sa situation géographique et l’opportunité foncière qu’il représente, Andromède constitue un site majeur pour le développement urbain futur de l’agglomération toulousaine. Le projet d’aménagement proposé fut l’occasion de remettre en cause une certaine culture de l’urbanisation périurbaine et de réinventer, à l’échelle de l’agglomération, les pratiques et les outils en la matière. L’élaboration du projet d’aménagement s’est ainsi faite à partir d’ambitions de développement durable, nourries par la construction progressive d’une culture du développement durable sur le projet. Quelques exemples côté « innovations » Sept 2007 : lancement d’un appel à projets « Logements Génération 21 » visant à inciter les partenaires à proposer des procédés constructifs innovants pour maîtriser les prix de sortie des logements sans rogner sur la qualité environnementale et architecturale. 2010 : réalisation d’un « serious game » sur Andromède, en partenariat avec la Ville de Blagnac et l’Université Paul Sabatier, permettant de faire passer un message pédagogique sur le thème des EcoQuartiers à une cible un peu rétive à l’écrit et plus ouverte aux principes de jeu.

  • Pourquoi ce site ? Andromède se développe sur 210 hectares autrefois dédiés à des activités agricoles : il s’agit des derniers hectares disponibles sur les villes de Blagnac et Beauzelle, inscrits au PLU en ZAD dès les années 90. Le site se trouve à proximité immédiate de la ZAC AéroConstellation qui accueille le programme industriel de l’A380. Les grands espaces libres qu’il offre ont permis de reconstituer les 70 hectares d’espaces naturels et de la zone de loisirs de Pinot, détruits et mis à disposition du projet industriel d’Airbus. Le site se trouve également à proximité (1 km) de la zone économique de l’aéroport de Toulouse Blagnac et de la zone commerciale du Grand Noble qui accueillent, réunies, près de 30 000 emplois. La réalisation d’un quartier exemplaire pour ses objectifs de mixité fonctionnelle, au cœur d’un bassin d’emplois porté par un développement économique et commercial pérenne prend tout son sens permettant de limiter les déplacements quotidiens de plusieurs milliers de personnes.

  • Pour qui ce projet est-il mené ? Le projet est mené pour le compte de la Communauté Urbaine Toulouse Métropole. La création d’un nouveau quartier mixte, offrant un potentiel de logements variés et d’activités important apporte une réponse concrète à la très forte demande sociale et économique dans ce secteur de la métropole toulousaine. C’est clairement un projet de développement et de structuration du territoire pour le nord-ouest de la Métropole Toulousaine.

  • Quelle population est visée ? En raison de la grande diversité de l’offre et de la typologie des logements, tous les publics sont visés : accession libre, primo accédants, logements sociaux. La définition du programme autour de typologies de logements et de fonctions urbaines diverses permet d’affirmer qu’Andromède se définit comme un quartier où la mixité sociale et générationnelle peuvent pleinement s’exprimer. C’est par essence un quartier développant une mixité totale, sociale, fonctionnelle et générationnelle. Tous les usagers de la ville peuvent s’y retrouver : des jeunes, des familles, des séniors mais aussi des salariés travaillant dans les équipements publics, les commerces de proximité ou les bâtiments tertiaires, les usagers des nombreux équipements publics et des espaces naturels, les élèves des différents établissements scolaires et de formation.

  • En quoi ce projet se distingue-t-il d’une opération d’aménagement classique et en quoi cela fait-il un EcoQuartier ? Assurer la cohérence entre développement urbain et réseau de transport en commun Ce projet se distingue avant tout par sa dimension de projet d’aménagement du territoire. Il constitue une réalisation concrète d’un projet construit dans une logique de cohérence urbanisme-transport (insertion de la ligne de transport en commun) avec un tramway qui ne s’arrête pas aux portes de cette opération d’aménagement mais qui la dessert et la structure, avec là encore des possibilités d’évolutions. En effet, il est programmé de prolonger cette ligne (PDU à partir de 2015, desserte du futur parc des expositions) au-delà d’Andromède. Compléter l’offre locale de services de proximité Ce projet intègre aussi une approche forte de développement des services publics et plus largement l’offre de services à la population. Le projet d’aménagement permet la réalisation d’équipements publics structurants communaux et inter communaux qui ne sont pas réalisés pour les seuls besoins des nouveaux habitants (gendarmerie, centre de loisirs, CFAI). Ce niveau de service apporté à l’ensemble de la population rentre pleinement dans le thème de la ville de proximité, de la qualité de vie afin de répondre aux besoins à différentes populations quel que soit leur âge (petite enfance, activités péri et extra scolaire, services personnes âgées…). Constituer un laboratoire de la ville durable Au plan environnemental, le projet transcrit dans sa conception et sa réalisation des fortes ambitions qui ne se limitent pas aux seuls bâtiments mais déclinée aussi aux différentes échelles du projet urbain : gestion intégrée de l’eau, limitations des consommations énergétiques des bâtiments, recomposition environnementale autour du concept de cité jardin, réalisation d’une trame urbaine favorisant l’utilisation des modes doux, des espaces publics généreux… La mise en œuvre de ce projet d’aménagement du territoire apporte un ensemble de réponses aux besoins de ce bassin de vie du nord ouest de l’agglomération et participe de sa construction et de sa structuration. Cette dimension de projet permet d’aller au-delà de la prise en considération « plus classique » d’écoquartiers. Les acteurs, parties prenantes du projet, ont privilégié une approche ciblée du développement durable à une approche expérimentale ou spectaculaire. Il s’agissait de mettre en œuvre un projet novateur et ambitieux mais réaliste sur le plan économique, donc reproductible sur d’autres sites. Il s’agissait de faire évoluer les pratiques locales, grâce à une approche pédagogique reposant sur la concertation et l’échange entre tous les acteurs. La diffusion des premiers retours d’expérience s’est opérée via diverses publications, l’organisation de visites de terrain et bien sûr grâce au lancement du Club Ville Ecoquartier du Ministère en charge du logement auquel Andromède a participé dès 2009.

Adresse

Le quartier Andromède est situé sur les communes de Blagnac et Beauzelle, face à AéroConstellation, à l'est de la RD 902.