© Lulu Images - La mecanoweb
ÉcoQuartier

Quartier Danube

Lieu Strasbourg (67)

OpérationRenouvellement - Quartier existant

ContexteCentre

Description

Strasbourg-Kehl est aujourd’hui le cœur de l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, une aire métropolitaine transfrontalière de près d’un million d’habitants, située de part et d’autre du Rhin. Le centre de Strasbourg qui recouvre le cœur historique, abrite la plupart des établissements, services, commerces et équipements, rayonnant bien au delà de l’agglomération. Durant les années 90 s’est manifestée la volonté de constituer une agglomération transfrontalière autour du Rhin. Aujourd’hui le projet « deux rives » est constitué d’un chapelet de projets articulés autour des bassins le long du prolongement du tramway vers l’Allemagne. Le projet Danube s’inscrit au cœur d’un territoire de rénovation de friches portuaires qui s’étend sur 250 hectares. Véritable lien stratégique entre les quartiers urbains au sud, et le centre ancien de Strasbourg, cet axe va opérer une couture urbaine grâce à la mise en œuvre simultanée de nombreux projets d’équipements publics, la réalisation d’infrastructures de transports et l’aménagement de nombreux espaces publics. L’urbanisation de ce territoire s’est engagée en 1998, le long de la route du Rhin avec la construction du complexe cinématographique UGC Ciné-Cité, elle s’est poursuivie en 2004 avec la construction de la cité de la Musique et de la Danse. Plus récemment, en 2008 ont été inaugurés les opérations « Rives de l’Etoile ». Elles intègrent un important centre commercial, des bureaux et logements ainsi que la Médiathèque André Malraux. Le site de l’opération « Danube » correspond à une ancienne zone industrielle sur laquelle était édifiée une usine à gaz, mise en arrêt définitif en 1971. L’éco-quartier Danube est envisagé comme un lieu d’expérimentation du développement urbain durable, dans ses composantes environnementale, sociale, économique et de gouvernance. Il constitue aujourd’hui l’opportunité de transformer une friche industrielle en un morceau de ville homogène, de grande qualité architecturale, paysagère, et faisant une large place aux logements.
La CUS a pour vocation de réaliser une opération d’habitat dense (environ 100 logements à l’hectare) et de développer un meilleur vivre ensemble. Afin de construire un quartier vivant qui réponde aux besoins de ses habitants, des commerces et services seront implantés au rez-de-chaussée des immeubles, en particulier sur la route du Rhin. Ils contribueront à l’animation du quartier. Les espaces publics en cœur de quartier, les espaces collectifs en cœur d’ilots, la maison de quartier et les locaux à usages collectifs, sont des lieux qui permettront aux habitants de se rencontrer, créer des liens sociaux et de favoriser l’émergence d’initiatives citoyennes engagées en matière de développement durable. Le quartier Danube répond également à un fort besoin en logements sociaux sur l’agglomération et pousse jusqu’à 50% la part des logements aidés. De plus, 10% de l’offre en logement sera réservée aux groupes d’autopromotion afin d’encourager ce mode d’habitat participatif. La création d’une maison de retraite et d’une résidence étudiante au cœur du quartier apportera une mixité intergénérationnelle et participera à la garantie d’une offre de logement pour toutes les populations, à proximité directe du centre ville. La localisation du quartier au cœur d’un réseau maillé et efficace de transports en commun, de tramway et bus, couplé sur l’existence de stations d’autopartage et d’un service de vélos partagés permettent de faire bénéficier ses habitants d’une offre optimale en transports alternatifs. Dans le cadre de la démarche Ecocité, le déploiement d’un pass mobilité, titre regroupant une offre diversifiée de transports dont le stationnement, permettra aux habitants de personnaliser, selon une gamme de tarifs attractifs, leur accès à ces ressources. Les places de stationnements sont limitées à 0,5 place par logement. L’accès au pass mobilité et le foisonnement du stationnement permettront d’atteindre les objectifs ainsi définis. Ce contexte est donc favorable à la création d’un quartier « sans voiture » qui soit principalement conçu pour le confort et la sécurité des modes alternatifs, vélo, marche. Un des enjeux du projet Danube est d’intégrer favorablement les contraintes liées au site et à son contexte dans une approche d’éco-conception. La maîtrise du rapport de la route du Rhin et des nuisances qui y sont associées influencera les choix de localisations des fonctions urbaines et les typologies des bâtiments. La problématique de pollution des sols est également traitée et intégrée aux aménagements (travaux de dépollution et normes d’infiltration spécifiques).
La maîtrise des consommations énergétiques dans le bâtiment et la réduction des gaz à effets de serre font partie des priorités du projet Danube. Les procédés de construction mis en œuvre dans le projet viseront à générer des bâtiments énergétiquement performants. La consommation d’énergie maximale des constructions sera plafonnée à la norme « RT2012». Les ilots A et D rassembleront des bâtiments à énergies passive et positive et notamment, la première tour de logements à énergie positive en France (tour Elithis de 60 logements) à l’entrée ouest de l’écoquartier. De plus, le raccordement au réseau de chauffage urbain (+ 50% ENR) qui dessert l’esplanade sera imposé, sauf pour les bâtiments passifs et à énergie positive. La gestion des déchets sur le quartier visera à limiter les volumes rejetés, à développer le tri sélectif et valoriser les déchets verts. La réutilisation des eaux pluviales sera également optimisée afin de limiter les rejets au réseau. Afin de construire un projet partagé et adapté aux besoins de chacun, une démarche de concertation est engagée sur le projet Danube depuis 2008. Des acteurs professionnels, citoyens, associatifs, universitaires engagés sur le thème de la production de la ville ont été associés aux « ateliers de projet » qui ont permis de réfléchir à l’aménagement du site à partir de trois thématiques: la place de la voiture et les espaces publics, la vie de quartier et la programmation urbaine, et le processus d’élaboration et de mise en œuvre du projet. Des réflexions en termes d’animation sont aujourd’hui engagées sur la stratégie à conduire pour favoriser l’émergence d’initiatives citoyennes une fois les opérations livrées. Le projet Danube s’inscrit dans les objectifs fixés par les différentes politiques de la Communauté urbaine d’une part et suit les orientations du Schéma de cohérence territoriale de la région de Strasbourg d’autre part. Par l’attention portée aux enjeux économiques, environnementaux, sociaux et les solutions concertées et novatrices apportées, le projet de « l’Ecoquartier Danube » répond aux principes de la ville durable.

Adresse

Avenue du Rhin à Strasbourg. A la jonction des quartiers Strasbourgeois du Neudorf et de l'Esplanade et en bordure du bassin Dusuzeau. Le quartier Danube est délimité à l'Ouest par la rue Edmond Michelet…