ÉcoQuartier

Quartier du Val Fourré

LieuMantes-la-Jolie (78)

ContexteAutre

OpérationRenouvellement - Quartier prioritaire

VocationsHabitat, Commerciale, Activités (bureaux, activité économique, loisir, culture)

Description

HISTORIQUE DU VAL FOURRE

A la fin des années cinquante, avec la croissance démographique que connaît la région parisienne et l’essor industriel de la Vallée de Seine, les besoins en logements étaient considérables. Pour y remédier, l’Etat avait organisé l’urbanisation à travers les « Zones à Urbaniser en Priorité » (ZUP). En 1959, l’arrêté de ZUP du Val Fourré est signé. La conception en est confiée à Raymond Lopez. Les premiers logements, dotés de tous les éléments de conforts modernes, voient le jour en 1963. Le quartier qui se dessine bénéficie d’un environnement remarquable en bords de Seine et dispose de nombreux équipements. Cependant, pour assurer l’équilibre financier de l’opération, le nombre de logements limité au départ à 5 780 logements passe à 8 230. Le Val Fourré devient alors la plus grande ZUP de France. La fragilisation sociale commence dès les années 1980 avec la mutation de l’activité de l’industrie automobile dans la vallée de la Seine qui engendre 32 000 licenciements. Parallèlement, le succès de l’accession à la propriété et plus particulièrement l’attrait suscité par la maison individuelle en lotissement, incitent les classes moyennes à quitter le Val Fourré. Dans les années 1990, le Val Fourré devient alors une figure emblématique de la crise des banlieues avec une vacance locative importante (10% du parc) et une concentration de ménages précaires qui stigmatisent le quartier.

15 ANNÉES DE RENOUVELLEMENT URBAIN

Pour y remédier, un programme d’investissement public sans précédent est engagé en 1995 : le Projet Mantes en Yvelines. ...

Adresse

Le quartier du Val Fourré est délimité : - Au nord et à l’ouest par le boulevard Sully, - A l’est...