ÉcoQuartier

ZAC CHANTEPRUNIER

Lieu Manosque (04)

OpérationExtension maîtrisée

ContexteAutre

Description

Présentation : Manosque se trouve dans un environnement naturel de qualité situé dans le Parc Naturel Régional du Luberon et en bordure d'un autre parc naturel régional du Verdon. Desservi par l’autoroute A51 (Marseille/Gap), elle se situe à 50 Km d’Aix en Provence, à 55 km de Digne, à 100 km de Marseille, à 100 Km d’Avignon,... et donc à moins d’une heure de l’aéroport de Marseille Provence et de la gare TGV d'Aix en Provence. Manosque appartient à la communauté d'agglomération « Durance Luberon Verdon Agglomération », composée de 26 communes, depuis le 1 janvier 2013. Cette situation lui confère des attraits économiques intéressants : • Une zone de chalandise importante en se trouvant au croisement du Vaucluse, des Bouches du Rhône et des Alpes de Haute Provence. • Des entreprises importantes ont pu se développer tel que l'Occitane. • Des secteurs économiques variés s’y sont développés de la PME à la PMI • Une activité économique en croissance avec des zones d’activités récentes et de qualité, et la présence d’entreprises majeures. • Le projet ITER à Cadarache : création d’emplois et venue de nouveaux résidents. • L’agriculture conserve une place significative et qualitative (céréales, arboriculture). • Un emploi à très grande majorité dans le service, les travaux publics et le bâtiment.

Des années 1970 à 1990, le territoire manosquin connaît un recul de sa population alors que son aire urbaine conserve une croissance progressive.

Mais depuis le milieu des années 90, un phénomène inverse apparaît : forte de ses atouts, Manosque devient progressivement un pôle attractif au nord de l’aire métropolitaine marseillaise.

Manosque et sa périphérie deviennent des territoires à enjeux : Sur le plan du foncier : disponibilités foncières, liées notamment au Plan Local d’Urbanisme de Manosque révisé en 2005. Sur le plan économique : l’implantation d’entreprises nouvelles et le projet ITER qui donne une visibilité économique sur plusieurs dizaines d'années.

Contexte : Dans ce contexte en 2005, l'EPCI alors en place (la Communauté de Communes Luberon-Durance-Verdon) décide de procéder à l’étude d’un projet d’aménagement urbain concernant la zone de Moulin Neuf, Chanteprunier, les Embarrades et Bas St Lazare, devenue Chanteprunier lors de la création de la ZAC, située sur à l'Est de la Commune de Manosque, désignée comme l’un de ses secteurs où doit être conduit le développement urbain du bassin de Manosque. Un schéma d’organisation urbaine est défini pour organiser les conditions d’accueil d’une population nouvelle, satisfaire ses besoins liés à l’implantation du centre de recherche d’ITER ainsi que ceux des habitants de l’agglomération de Manosque, organiser les déplacements pour permettre le développement du bassin de Manosque.

Les enjeux : Il s’agit de créer les conditions d’un développement économique et social s’appuyant sur la création d’équipements et des fonctions urbaines suivantes : Un pôle santé dont l’objectif est de répondre aux besoins d’une population évaluée à 90 000 habitants. Il s’agit de transférer un ancien hôpital vieillissant, situé en centre ville. La création de cet établissement doit s’accompagner de logements à proximité. Cette création doit pouvoir autoriser également l’installation d’activités et de services annexes à ce pôle santé. L’installation d’une école internationale devant accueillir un millier d' élèves. De l’habitat collectif et individuel répondant à la mixité sociale. Des activités (bureaux, services, commerces de proximité…) et une zone commerciale nouvelle. Des équipements d'intérêt général (chaufferie urbaine, crèche) visant à répondre aux besoins du quartier et de l'agglomération. Une voie de desserte générale et un réseau de voies vertes et douces permettant d’assurer la fonction de lien interquartiers entre le secteur étudié et le reste de la commune, et solutionner les problèmes de congestion que connaît tout le Sud de la commune.

Le développement de l’urbanisation dans le secteur Est de Manosque est l’occasion de réaliser une extension intégrée en créant un véritable quartier urbain durable. Siège de très grands équipements structurants (école internationale, pôle santé) et accueil d’une population importante, le projet appelle une véritable orientation urbaine afin de créer des conditions de qualité de vie équilibré et vivante dans un environnement préservé. L’insertion du projet dans le contexte urbain manosquin est également prise en compte en projetant les futures liaisons fonctionnelles avec les autres pôles urbains de la commune. Ce quartier se trouve dans le prolongement d'un axe vert que constitue un vallon. Cet axe vert relie aujourd’hui le centre ancien et plusieurs équipements publics majeurs que sont un lycée nouveau, un centre de l'enfance et un parc sportif L’objectif est d’une part de conforter cet axe dans sa fonction et sa qualité et d’autre part de la prolonger jusqu’au plan d’eau des Vannades qui est un équipement public de loisir et touristique majeur de la région. Ces deux objectifs induisent un aménagement privilégiant une grande qualité des espaces publics, espace urbains de liaison et de rencontre.

Conclusion : Ce projet à réaliser en trois phases, sur une superficie d'environ 82 ha constituée d'espace agricole mité, vise à : Offrir une qualité de vie renouvelée par la création d'espaces de rencontre et d'échanges pour renforcer les liens sociaux, la sensibilisation forte à l'écomobilité. Recréer du lien et du sens par la création d'une gouvernance participative et la promotion de la mixité sociale. Imaginer un nouveau rapport avec la nature en préservant la biodiversité et les ressources naturelles, en intégrant l'innovation technologique et bioclimatisme pour réduire la consommation d'énergie.

La première phase en cours d'achèvement montre la volonté d'atteindre l'objectif d'un véritable Eco quartier.

Adresse

lieu dit Chanteprunier - 04100 Manosque