L'expertise ÉcoQuartier

Chaque année, le processus de labellisation ÉcoQuartier repose sur le travail d'un réseau d'experts qui acceptent d'analyser les projets candidats à la fois sur dossier et sur site.

Devenir expert ÉcoQuartier, c'est valoriser son savoir-faire et son expertise dans le domaine de l'aménagement et de l'innovation urbaine, tout en participant à une démarche ambitieuse qui récompense des projets exemplaires en matière développement durable. Participer à une campagne de labellisation ÉcoQuartier est un moyen d'intégrer un réseau d'acteurs professionnels de l'aménagement durable des territoires au niveau régional.

Le binôme d'experts joue un rôle important d'éclairage et de décryptage du projet candidat à la labellisation auprès de commission régionale ÉcoQuartier. Il apporte un regard extérieur au projet qui se veut bienveillant. Il n'a pas vocation à prendre la décision finale de labellisation, qui revient en premier lieu à la commission régionale.

Comment devenir expert ÉcoQuartier ?

Vous êtes un professionnel généraliste de l'aménagement durable et de l'urbanisme ou un professionnel spécialiste ouvert aux autres thématiques de ce domaine ?
Vous êtes amenés dans vos missions au service de l'État à porter un projet d'ÉcoQuartier ou à en accompagner ?
Vous faites partie d'une collectivité ou d'une structure d'aménagement qui porte un projet d'ÉcoQuartier labellisé étape 3 ou 4 ?
Vous maîtrisez la démarche ÉcoQuartier, vous pouvez être expert coordonnateur.
Si vous en connaissez seulement les grands principes, vous pouvez être appelé en tant que deuxième expert et ainsi, former un binôme avec un expert expérimenté.


Portez-vous candidat sur la plateforme !


C'est l'administration centrale du Ministère en charge du Logement (DGALN / DHUP / AD4) qui affecte chaque année les experts aux opérations candidates. Une attention particulière est portée à cette affectation afin éviter tout risque de conflit d'intérêt.

Les objectifs de l'expertise

L'expertise ÉcoQuartier doit commencer par confirmer l'état d'avancement du projet :

  • études amont ou phase pré-opérationnelle (candidature à l'étape 1)
  • démarrage des travaux ou chantier en cours (candidature à l'étape 2)
  • opération en voie d'être livrée ou livrée (candidature à l'étape 3)
  • opération livrée depuis plus de 3 ans (candidature à l'étape 4)

La notion d'opération livrée est parfois complexe à apprécier : on doit pouvoir constater qu'une vie de quartier a commencé.

L'expertise a pour objectif de produire un avis argumenté sur la pertinence des réponses apportées aux engagements de la charte ÉcoQuartier à partir du dossier de labellisation, des échanges avec les porteurs de projet et de la visite sur site.

À l'étape 2, la démarche ÉcoQuartier permet de vérifier que le porteur de projet a conçu un projet qui répondra aux 20 engagements de la Charte ÉcoQuartier.

À l'étape 3, l'objectif est de confirmer que la réalisation s'inscrit bien dans le respect des engagements pris.

La candidature à l'étape 4 est une démarche intervenant après la labellisation à l'étape 3 lors d'une précédente campagne et après au moins 3 ans de vie de quartier. Elle vient attester que le porteur de projet et ses partenaires ont suivi et accompagné la tenue des engagements dans le temps. Ils ont mis en œuvre une démarche d'évaluation du projet et des résultats obtenus.

Points forts et pistes d'amélioration

À chaque étape de labellisation, les experts identifient les points forts et proposent des pistes d'amélioration, qui ont vocation à être communiquées au porteur de projet à l'issue de la campagne de labellisation.
L'expert coordonnateur présente une synthèse des deux expertises devant la commission régionale en présence du porteur de projet. Les éléments d'éclairage apportés par l'expertise sont essentiels pour que la commission régionale puisse échanger avec le porteur de projet, apprécier le projet sur chaque dimension et proposer une décision à la commission nationale.
Les regards et analyses croisés provenant des experts et des membres de la commission régionale constituent une richesse tant pour le porteur de projet que pour la démarche ÉcoQuartier.